fbpx

Accès rapide

Introduction

Représentation visuelle d'une logistique durable

Logistique et environnement, deux domaines apparemment opposés… Mais pas incompatibles !

« En 2023, la chaîne logistique mondiale est responsable de 11 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre » selon le dernier rapport de l’Organisation des Nations Unies. La problématique de durabilité est au cœur des débats. Si aucune industrie n’y échappe, la supply chain est elle aussi impactée (et impactante, comme en témoigne le chiffre ci-dessus).

C’est indéniable, la logistique pollue et consomme des ressources. Pour autant la marge de manœuvre dans le secteur est immense, et elle tend à augmenter. Chaque acteur de la chaîne logistique à son rôle à jouer, à son échelle. C’est ainsi que les notions de logistique durable et de RSE[1] font leur apparition (comme dans énormément d’autres secteurs d’activité). Le terme « green supply chain » prend lui aussi de l’ampleur.

Dans le domaine de la logistique e-commerce, l’objectif constant est d’accroître la rapidité de livraison. Cependant, avec l’augmentation constante des approvisionnements et des flux de marchandises, les routes sont plus sollicitées que jamais. À moins d’optimiser activement nos solutions, nous risquons de compromettre nos engagements en matière de développement durable, une préoccupation à laquelle nous sommes tous de plus en plus sensibles ces dernières années. En d’autres termes, comme faire de la logistique un secteur plus durable et à moindre impact écologique ?

[1] A noter que la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprise) concerne à la fois la dimension environnementale et la dimension sociale. Nous nous concentrerons ici sur l’impact environnemental de la chaîne logistique.

Diagnostic interne 🔎

Tout d’abord, il convient pour chaque entreprise de réaliser un diagnostic interne de son activité en répondant à la question suivante : quel est l’impact écologique de ma chaîne logistique et comment le mesurer ? Cette première étape permet à l’entreprise de prendre conscience de son impact et ainsi d’orienter ses décisions pour justement le réduire au maximum.

Chaque stratégie mise en place doit être cohérente avec l’activité, les besoins, les moyens et les objectifs d’une entreprise. Autrement dit, il n’existe pas de stratégie modèle, chaque entreprise doit adapter sa stratégie à sa situation. Néanmoins, nous verrons ici quelques leviers d’action possibles :

  • Choix des transporteurs (et types de transport)
  • Optimisation des tournées de livraison et des itinéraires
  • Modes de livraison alternatifs (dits « verts » ou électriques)
  • Privilégier les livraisons groupées et/ou de proximité
  • Choix des emballages et réduction des espaces vides dans les emballages
  • Sensibilisation de la direction et des équipes pour encourager la prise d’initiatives
  • Intégration de la logistique inverse
 

Souvent considérés comme contraignants, ces leviers d’action ont pourtant des avantages bien réels. Par exemple :

  • Meilleure image de marque (attractivité)
  • Réduction de certains coûts (grâce à une meilleure efficacité énergétique)
  • Prise de position sur un sujet qui est voué à s’intensifier et à se complexifier
  • Sentiment de participer à la transition écologique du secteur logistique

Chez Futurlog, nous travaillons sans relâche sur des solutions innovantes pour acheminer les commandes à une vitesse record, tout en prenant en compte l’impact environnemental. Allons un peu plus dans le détail.

Livraison sans émissions de CO2 🚚

Nous avons progressé récemment dans ce domaine. Notre objectif est de proposer, pour un tarif similaire et dans des délais courts, une livraison sans émissions de CO2. Actuellement disponible depuis nos entrepôts de l’ouest (Sarthe, Mayenne) vers la région parisienne, nous visons à étendre cette solution depuis la région Nord et vers d’autres villes telles que Lyon ou Marseille.

Optimisation des distances de transport ✅

Nous travaillons actuellement sur la réduction des distances de transport moyennes pour les colis destinés aux clients finaux. Nous avons constaté que certains de nos clients réapprovisionnent par exemple des produits depuis l’Italie pour les redistribuer ensuite en … Italie. Dans ces cas, un stock déporté en Italie, géré par notre solution de gestion de commande adaptée (OMS), permettrait de réduire les coûts et l’empreinte carbone.

Slow Delivery ⏰

La mise en place du Slow Delivery est une démarche responsable qui nécessite une collaboration étroite avec nos clients. Cette méthode implique une livraison plus lente et moins fréquente, visant à réduire l’impact écologique de la logistique en diminuant le nombre de véhicules peu chargés sur les routes. Bien qu’elle entraîne des délais plus longs pour les clients, elle est offerte à ceux prêts à accepter ce compromis pour soutenir les valeurs environnementales. Pour l’instant, nous l’avons déployée pour des activités où le délai de livraison n’est pas crucial, comme les abonnements, mais son utilisation reste marginale.

Mesure des émissions de CO2 📈

Pour progresser dans ce domaine, il est essentiel de mesurer et de quantifier nos actions. Pour chacune de leurs commandes, nous offrons désormais à nos clients la possibilité de connaître, en plus de la totalité des coûts directs, la consommation de CO2 associée (emballage en carton, palette en bois, transport). Bien que nous ayons besoin d’affiner cette mesure avec certains transporteurs, nous pensons que ces données aideront nos clients à prendre conscience de l’impact de leurs choix de distribution sur leur empreinte carbone. Couplé aux actions que nous proposons (livraison verte, optimisation des schémas de distribution, Slow Delivery), nous espérons pouvoir les aider à réduire leur empreinte carbone.

Solution Best Green 💚

Actuellement, nos clients ont la possibilité de nous laisser sélectionner la solution de transport la moins coûteuse répondant à un type de service spécifique (par exemple, choisir le transporteur le moins onéreux pour une livraison à domicile avec signature en 48 heures vers l’Angleterre). Cette comparaison prend en compte tous les frais (transport, taxes, suppléments douaniers, etc.). Plus de la moitié de nos clients utilisent cette fonctionnalité Best Price.

Nous sommes en train de développer une solution similaire qui sélectionnerait le transporteur ayant les émissions de CO2 les plus basses pour le service requis. Ce choix serait effectué en prenant compte d’une tolérance de prix configurable.

Packaging recyclé/recyclable ♻️

Une autre dimension essentielle de l’effort environnemental dans le secteur du e-commerce réside dans le choix des emballages. Le packaging représente un maillon clé de la chaîne logistique, et il peut avoir un impact significatif sur l’environnement. La surutilisation de matériaux d’emballage non recyclables, tels que le plastique, peut contribuer de manière significative aux déchets et à la pollution. Pour faire face à ce défi, de nombreuses entreprises, y compris Futurlog, s’efforcent d’adopter des pratiques de packaging plus durables. L’une de ces pratiques consiste à privilégier les emballages recyclés et recyclables.

Chez Futurlog, nous travaillons en étroite collaboration avec nos fournisseurs pour développer des emballages qui sont à la fois fonctionnels et respectueux de l’environnement. Nous veillons aussi à choisir le bon packaging en fonction du type de produit, sa forme, sa taille, son poids, etc. Cela permet de garantir la sécurité du produit tout en limitant le gaspillage de matières et en optimisant la taille des commandes expédiées.

Suivi et ajustements 💯

Une fois ces actions mises en place, il faut assurer le suivi et donc identifier les actions qui fonctionnent, celles qui fonctionnent moins bien, celles à intensifier ou au contraire à abandonner (car non pertinentes), etc.  Pour cette analyse, on peut par exemple établir une comparaison « avant/après » mise en place desdites actions ou encore vérifier la bonne mise en application des mesures préconisées. L’objectif étant bien sûr de s’inscrire dans une démarche d’amélioration continue. Pour un suivi plus concret, définir des indicateurs de performance (KPI, Key Performance Indicator) peut être une très bonne idée. De cette manière il est par exemple possible de calculer : le taux de recyclage, le nombre de kilomètres parcourus, etc. (et de comparer ces résultats dans le temps). Pour finir, il convient d’identifier les corrélations. Autrement dit, comment déterminer précisément l’efficacité d’une action, son impact et ses retombées.

Chez Futurlog, et en tant qu’acteur de la supply chain, nous sommes à l’écoute des progrès de nos partenaires actuels et cherchons constamment de nouvelles solutions pour nos clients. Nous considérons que c’est un devoir et que chaque avancée, même minime, est cruciale pour l’avenir.

Cliquez ici pour en savoir plus sur nos engagements !

Facebook
Twitter
LinkedIn